La Ville de Namur peut être fière de la beauté de ses plantations et parterres, que je trouve remarquables (surtout le rond-point de Jambes et le Grognon). Mais saviez-vous que les grandes serres où sont élevées toutes ces plantes, à Vedrin, voisinent avec une collection de plus de cent plantes tinctoriales accessible au public ?

Carthame Jardin des plantes tinctoriales à Vedrin
Carthame (de notre jardin !) utilisée pour le rouge du drapeau japonais

Le jardin en lui-même, mal exposé, ne paie pas de mine, mais si on se donne la peine de le parcourir attentivement (idéalement avec le petit guide vendu dans les bureaux à droite de l'entrée), on découvrira de nombreuses plantes dont on ignorait les propriétés tinctoriales. Et la couleur ne correspond pas toujours à celle de la fleur, loin de là. Saviez-vous que les colorants les plus rares dans la nature sont le bleu et... le vert ?

Jardin des plantes tinctoriales à Vedrin
La passiflore colore en vert (on utilise ses feuilles)

En entrant dans le petit chalet de bois, au-dessus du jardin des plantes méditerrannéennes, on apprendra plein de choses sur l'origine des fibres textiles (lin, soie, chanvre, kapok,...) et sur la façon de les colorer depuis l'Antiquité. Pas facile de reconnaître, au toucher, la laine d'Alpaga de l'Angora !

Jardin des plantes tinctoriales à Vedrin
Vue du jardin en septembre

Certains jours, des visites guidées sont organisées, tout comme des stages d'initiation à la teinture végétale donnés par Valentine Donck, une vraie passionnée des plantes tinctoriales, comme vous le verrez à son magnifique "laboratoire de Merlin".

Jardin des plantes tinctoriales à Vedrin
Le laboratoire de teinture végétale

Le Jardin des Plantes à Couleurs
Rue Frères Biéva 203, 5000 Vedrin (Namur)
0800/935.62

Autres jardins créés par l'Echevinat des Espaces Verts : Le Jardin des Senteurs et le Jardin des Deux Tours (d'inspiration médiévale) à la Citadelle de Namur.