L'an dernier, en visitant un château (enfin, surtout son potager), le jardinier m'expliquait que "Madame la Comtesse" lui faisait semer des lignes de bourrache officinale, pour en faire un délicieux potage.

Cette année, j'ai la chance d'avoir un carré presque remplis de semis naturels de ces plantes aux feuilles rêches et charnues. Je voulais donc essayer d'en faire un potage tant que les pousses étaient jeunes et les feuilles tendres.

Feuilles de jeune bourrache
Les plantes de bourrache n'étaient pas encore en fleurs lorsque j'ai cueilli les feuilles. Avantage : il ne faut pas enlever les tiges.

N'ayant pas vraiment trouvé de recette sur les forums (sauf sur l'excellent site "La Garrigue Gourmande"), j'ai fait au plus simple, comme pour la soupe aux orties :

Une pleine casserole de feuilles lavées à l'eau fraîche
4 pommes de terre
des oignons dans lesquels je fais d'abord réduire les feuilles
2 cubes de bouillon de poule
de l'eau ou du jus de cuisson (pâtes, légumes,...), c'est encore meilleur.

Servie avec une "cloutch" de crème fraîche, c'est un vrai délice. Vu la concentration en légume, la couleur est très foncée et la texture épaisse. Le goût rappelle un peu la soupe aux orties, l'amertume en moins.

A conseiller !

D'autres idées de recettes sur le blog "cuisine sauvage", notamment les paupiettes de bourrache