C'est une chouette idée qu'ont eu les gestionnaires de ce verger, propriété de l'Université de Namur : plutôt que de vendre leurs pommes à des fabricants de jus, ils laissent la population ramasser, déguster et même emporter les 175.000 pommes anciennes qui poussent sur 600 pommiers hautes-tiges du domaine d'Haugimont.

Maraude au verger bio d'Haugimont Maraude au verger bio d'Haugimont
Le verger abrite aussi des sculptures de Xavier Rijs et une belle biodiversité (chevêches, pics, hérissons,...)

La "maraude" est devenue chaque année le rendez-vous des familles. Un petit conseil pour la chasse aux pommes : il y a plein de reinettes de France dans le verger qui se trouve derrière les bâtiments, en hauteur, beaucoup moins fréquenté que celui le long de la route.

Mais il y a aussi les animations au centre du mouton, une conférence (à ne pas manquer) sur la lecture des paysages, un jeu pour les enfants organisé par Atout Sciences, l'identification des pommes de votre jardin et une exposition de variétés anciennes par les spécialistes des Facultés universitaires de Gembloux. Sans oublier une petite restauration alléchante, à base de pommes (beignets, crèpes, assiettes de dégustation,...) et à prix modique que nous vous recommandons !

Maraude au verger bio d'Haugimont Maraude au verger bio d'Haugimont
L'identification des pommes : "Connaitre le nom de son pommier, c'est comme connaitre le prénom de quelqu'un; on ne le regarde plus avec les mêmes yeux".

Informations sur le verger d'Haugimont : charles.debois@fundp.ac.be