Ce soir, Nicolas nous a préparé des soles vertes... Pardon, des beignets de consoude.

Beignets de consoude

L'idéal est de cueillir de jeunes feuilles de consoude, par exemple au début du mois de mai. Attention à ne pas confondre la consoude avec les feuilles de digitale, MORTELLES !

Beignets de consoude Beignets de consoude

La consoude a des poils qui permettent de "coller" deux feuilles ensemble, un peu comme un velcro.

Beignets de consoude

Pour préparer les beignets, on enlève une partie de la nervure avec des cideaux, puis on plaque les feuilles deux par deux.

Beignets de consoude

On peut recouper les feuilles à la même taille, c'est plus joli.

Suggestion : farcir avec un mélange de fromage de chèvre, crème fraîche (pour liquéfier) et brins de ciboulette hachée. Dans ce cas, je mets la farce dans le creux des feuilles.

Beignets de consoude Beignets de consoude

Préparer une pâte à crêpes non sucrée (lait, oeufs, farine). Tremper les doubles feuilles dans la pâte et les frire à la poële. Servir chaud.

Beignets de consoude Beignets de consoude

Nos enfants ont adoré ce "poisson pané" croquant et original. Il est vrai que c'est très savoureux !