Ces journées de grand froid vous incitent à rester au coin du feu, sous la couette, sous la couverture ? Plutôt que de monter le chauffage, couvrez-vous bien et découvrez les bienfaits de la bonne vieille bouillotte !

Nous en avons testé 3 pour vous (de gauche à droite) :
  • La bouillotte en noyaux de cerise
  • La bouteille de Bols, en grès
  • La bouillotte en caoutchouc
Bouillottes au banc d'essai

Les bouillottes en grès et en caoutchouc se remplissent d'eau chaude (JAMAIS d'eau bouillante dans la bouillotte en caoutchouc, gros risques de brûlures graves). L'avantage de ces deux bouillottes est qu'elles gardent la chaleur très longtemps, même toute la nuit sous la couette. Personnellement, j'avais une bouteille de Bols dans mon lit, enfilée dans une grosse chaussette, jusqu'à ce que je découvre une réédition de la bouillotte en caoutchouc entourée d'un doux tissus en polar.

L'avantage de la bouteille en grès est qu'elle se lave très facilement. Par nuit de grand gel, nous l'installons dans le poulailler pour réchauffer nos poules !

Bouillotte en caoutchouc Bouillotte en bouteille de Bols

La bouillotte en noyaux de cerises se réchauffe 3 minutes au four à micro-ondes. Elle se refroidit en moins d'une heure et finit par brûler, ce qui entraîne la perte des noyaux. Et "cerise sur le gâteau", tous les modèles en tissu ne se lavent pas (il faut un velcro pour retirer les noyaux car pas question de les mettre à la machine à laver !).

Bouillotte à noyaux de cerises

Redécouvrez donc les bonnes vieilles bouillottes de nos grands-mères et profitez-en pour baisser le chauffage de quelques degrés !