La renouée du Japon fait partie des abominables plantes invasives et si vous en avez chez vous, mon seul conseil est de l'éradiquer vite fait (arracher et brûler les racines car même au compost, elle reprend).

Si par hasard vous en rencontrez en balade au mois d'avril, profitez-en : la renouée du Japon se consomme à l'état de jeune pousse (max. 50 à 70 cm). Plus tard, elle devient ligneuse.

Jeunes pousses de renouée du Japon

Voici deux recettes tirées du livre de Meret Bissegger : "La Cuisine des Plantes Sauvages", éditions Ulmer.

Tarte à la renouée du Japon (recette sucrée)

La tarte de renouée se prépare comme la tarte à la rhubarbe :

Tarte à la renouée du Japon

- une pâte à tarte "maison" ou toute faite
- couper une vingtaine de jeunes tiges en petits dés (on arrête aux feuilles)
- un mélange de 3 œufs, 250 ml de crème fraîche, une c à s de fromage blanc
- 6 c à s de miel ou de sirop de poire (nous avons mis notre gelée de pétales de pissenlits)
- mélanger le tout, verser sur la pâte et les tronçons de renouée

Cuire 40 minutes au four pas trop chaud. Déguster tiède.

Tarte à la renouée du Japon

Pour être tout à fait franche, le goût est moins bon que la jeune rhubarbe qui pousse en même temps. La tarte est originale, certes, mais si vous avez de la rhubarbe, y'a pas photo !

Renouée du Japon farcie au gratin (recette salée)

Une autre recette, salée cette fois, propose de farcir des sections plus grosses avec du fromage frais et de les gratiner.

Renouée du Japon farcie Renouée du Japon farcie

La farce se compose de fromage blanc, fromage de chèvre, noix pilées et ail des ours.

Vu la difficulté de farcir les tiges (il y a les noeuds et on n'avait pas de douille), on a préféré les couper en deux dans le sens de la longueur, les farcir et ensuite les refermer.

Grosse erreur : on n'avait pas pelé les tiges. L'écorce des tiges de renouées, même jeunes, est très ligneuse. On les a mangées comme des feuilles d'artichauts en grattant l'intérieur.

Renouée du Japon farcie

Le verdict : saveur acidulée franchement... bof. La renouée en cuisine sera plutôt utilisée pour faire des décorations (ou des montages floraux) mais elle n'est pas vraiment mangeable, même jeune.