Quoi de neuf au potager ?

>> Retour au site de notre jardin











Suivez-nous ! facebook  twitter                            

samedi 17 mai 2014

Galettes d'arroche à la ricotta

C'est la première fois que j'utilise de la ricotta en cuisine et c'est un fromage délicieux ! On le fabrique avec du lactosérum (ce qui reste du lait après la fabrication du fromage).

Galettes d'arroche à la ricotta

En ce moment, nous avons de très beaux plants d'arroche (semis spontané) et j'avais entendu que les feuilles se cuisinent comme les épinards. Surprise : la superbe couleur rose fuschia de l'eau de cuisson.

Arroche Feuilles d'arroche

Mais assez bavardé, passons à la recette de nos galettes :

Galettes d'arroche à la ricotta Galettes d'arroche à la ricotta

Les ingrédients :
  • 3 œufs
  • Un pot de ricotta (Galbani)
  • Zeste d'un demi citron
  • Un saladier de feuilles d'arroche (ou autre légume-feuille, voir ci-dessous)
  • Un petit bol de chapelure (biscottes ou pain sec écrasé)
  • Un petit bol de fromage râpé
  • Sel, poivre, muscade.


Galettes d'arroche à la ricotta Galettes d'arroche à la ricotta

La recette :

  • Ébouillanter les feuilles d'arroche durant 3 minutes, les hacher et les essorer.
  • Fouetter les œufs et la ricotta pour obtenir une pâte sans grumeaux
  • Ajouter les autres ingrédients
  • Dans une poêle à frire, mettre rissoler dans l'huile des petits "poquets" de ce mélange.
  • Retourner les galettes et reformez les bords avec une spatule
  • Servir chaud ou froid. C'est délicieux !

Galettes d'arroche à la ricotta Galettes d'arroche à la ricotta

Merci à Meret Bissegger qui propose cette recette dans son livre et propose de la réaliser avec les plantes sauvages suivantes : pariétaire, ortie, chénopode, ail des ours, égopode podagraire,...

samedi 10 mai 2014

Douze photos du jardin : choisissez votre fond d'écran préféré !

Chers amis, lecteurs de ce blog, ou vous qui passez par hasard...

Ce matin, le temps était gris, ce qui est souvent propice aux photos. Armée du réflex de Nicolas, j'ai parcouru le jardin pour vous ramener quelques images qui me remplissent le coeur de bonheur. Je suis heureuse de le spartager avec vous (ce qui ne signifie pas que ces photos soient libres de droits !).

Cela me ferait plaisir que vous me laissiez, dans les commentaires, votre avis sur ces photos, ainsi que le nom de celle que vous préférez.

Je débute en photo et j'aimerais m'améliorer, grâce à vous !

Ail décoratif
Ail décoratif

Alchemille
Alchemille

Ancolie
Ancolie

Ancolie
Ancolie

Bourrache officinale
Bourrache officinale

Clématite
Clématite

Coeur de Marie blanc
Coeur de Marie blanc

Feuille de gingko biloba
Feuille de gingko biloba

Hosta panaché
Hosta panaché

Oignon rocambole
Oignon rocambole

Bouton de rose Pierre de Ronsart
Bouton de rose Pierre de Ronsart

Georgette et Pipelette en goguette
Georgette et Pipelette en goguette

N'oubliez pas de voter pour votre photo préférée ! Les 3 photos recueillant le plus de votes (avant le 15 mai) seront téléchargeables comme fond d'écran.

Savez-vous planter des choux...

Avant d'installer nos buttes de permaculture, j'avoue avoir eu beaucoup de mal à récolter des choux au potager. Mais tout a changé, ce 1er mai, en découvrant non pas un, mais 3 énormes choux-fleurs, sur un pied de chou planté en... septembre 2012, soit deux ans plus tôt !

Récolte de chou-fleur

Eh oui, en permaculture, il ne faut pas être trop pressé... mais quelles belles surprises au détour d'un petit tour au jardin !

Nous n'avons pas pesé "la bête" mais à la tête de Florine, on devine qu'il était bien lourd !

Récolte de chou-fleur Récolte de chou-fleur

Quel contraste avec les pieds de chou achetés ce printemps (en mars) et qui, malgré un temps très doux, ont stressé et donné une pomme minuscule.

Récolte de chou-fleur Récolte de chou-fleur

Le chou planté en septembre a pris le temps de s'installer. Après avoir passé un hiver rigoureux sous la neige, il s'est épanoui l'été suivant et nous a ravis par la jolie couleur de ses feuilles. Et lorsque, après encore un hiver, ses collègues se sont mis à monter en fleurs, il nous a gratifié de trois magnifiques récoltes.

Notre chou-fleur durant l'été 2013

Il n'y a pas que le chou-fleur qui se plaît dans la permaculture : nous y avons aussi planté un chou Daubenton, 5 plants de choupin (essai pour les Facultés agronomiques de Gembloux) et du chou vert, qui a lui aussi donné trois belles têtes après deux hivers passés en terre.

Récolte de chou-fleur

Précisons que nous ne traitons ni ne protégeons les choux contre les chenilles, bien au contraire : nous préférons de loin avoir des papillons au jardin, et nous passer de choupin ;-)

Chou Daubenton Choupin

Désormais, nous pouvons fièrement chanter "Savez-vous planter des choux... à la mode de chez nous" !

dimanche 4 mai 2014

Recette du pain maison de Nicolas

Recette du pain maison de Nicolas

Ce matin, en allant à la boulangerie, notre petite Florine a fait une belle gaffe. La boulangère lui signalant qu'il n'y avait plus de croissants, elle répondit gentiment : "ce n'est pas grave, on mangera le bon pain de mon papa". Oups...

Il est vrai que depuis que Nicolas nous pétrit avec amour et lenteur, chaque dimanche, un délicieux pain "maison", nous avons bien du mal à apprécier celui des autres boulangers...

Voici sa recette, trouvée sur Internet et améliorée peu à peu chaque semaine.

Recette du pain maison de Nicolas

Ingrédients :

1 kg de farine
600 ml d'eau
2 petites pincées de sucre (pas indispensable)
1 cuillère à soupe rase de sel
42 gr de levure fraîche

Par facilité du papier anti adhésif.

Préparation :

Émietter la levure dans un bol et y ajouter un peu d'eau. Battre à la fourchette pour la rendre mousseuse. Laisser reposer une dizaine de minutes.

Dans un grand saladier, verser la farine, le sucre, le sel et mélanger.

Recette du pain maison de Nicolas Recette du pain maison de Nicolas

Creuser un 'puit' y verser le reste de l'eau. Mélanger le tout à la cuillère en bois (ça semble 'sec' au début, c'est normal).

Recette du pain maison de Nicolas Recette du pain maison de Nicolas

Ajouter la levure après 10-15 minutes et commencer le pétrissage à la main. Si le mélange paraît trop sec, ajouter un peu d'eau.

Recette du pain maison de Nicolas

Fariner le plan de travail et y mettre la boule de pâte. L'aplatir, la plier en 2, faire tourner d'un quart de tour et recommencer l'opération pendant 15 - 20 min.
Fariner de temps en temps le plan de travail.

Recette du pain maison de Nicolas Recette du pain maison de Nicolas

Une fois que la boule de pâte devient bien élastique, la mettre sur un papier anti adhésif, couvrir d'un essuie et laisser reposer dans un endroit chaud pendant 3 h.

Recette du pain maison de Nicolas

Au bout de 3 heures, la pâte a doublé de volume.

Recette du pain maison de Nicolas

Recommencer l'opération de pétrissage mais, juste avant de pétrir, faire sortir délicatement l'air contenu dans la pâte en poussant dessus.
Le second pétrissage est plus rapide, il faut veiller à bien emprisonner l'air dans le pain.
Donner la forme définitive à votre pain.

Recette du pain maison de Nicolas Recette du pain maison de Nicolas

Recouvrir à nouveau et laisser gonfler encore une heure.

Recette du pain maison de Nicolas

Peu avant l'heure, préchauffer le four sur très chaud (moi j'utilise un four à air pulsé : température max : 190°).

Mettre dans le fond un plat avec de l'eau chaude pour humidifier le four.

Mettre votre pâte sur la plaque du four et, à l'aide d'un couteau très aiguisé, faire 3 ou 4 entailles dans la pâte puis enfourner.

Facultatif : après 20 ou 25 minutes de cuisson, retirer le plat d'eau pour avoir une croûte plus croustillante (attention en ouvrant le four, la vapeur qui s'échappe est brûlante). Remettre à cuire 10 min.

Après 30 ou 35 min de cuisson, retirer le pain et le laisser refroidir sur une grille.

Recette du pain maison de Nicolas Recette du pain maison de Nicolas

En tapotant dessus il doit "résonner".

Recette du pain maison de Nicolas

N'oubliez pas de "signer" votre pain avant de le couper (faire une croix sur le fond du pain).

jeudi 1 mai 2014

Tortilla au chénopode Bon-Henri

C'est dans un potager gallo-romain que j'ai découvert le chénopode Bon-Henri. Jusqu'ici, mes tentatives de le consommer étaient assez décevantes car, crue, la plante est assez amère. Le livre de Meret Bisseger propose d'en faire une tortilla, et c'est très bon.

Tortilla au chénopode Bon-Henri Tortilla au chénopode Bon-Henri

La recette :

- Cueillir un grand saladier de chénopode Bon-Henri (j'ai complété avec de l'arroche car je n'ai qu'un plant dans mon jardin).
- Blanchir les feuilles de chénopode pendant 3 minutes, les essorer et les hacher grossièrement
- Cuire des pommes de terre à chair ferme "en chemise" puis les peler et les couper en rondelles de 3 à 5 mm
- Mélanger dans un saladier : 4 à 6 oeufs, les rondelles de pommes de terre, les feuilles cuites, sel, poivre, muscade, piment d'Espelette
- On peut ajouter de l'ail, du xeres, des lardons,... selon les goûts.

Tortilla au chénopode Bon-Henri Tortilla au chénopode Bon-Henri

Beurrer un moule à tarte et faire cuire au four à feu doux pendant 20 minutes (vérifier la cuisson, les oeufs doivent avoir "pris"). C'est encore meilleur servi au jardin !

Cette tortilla peut également se préparer avec des feuilles de blettes (ou bettes), de l'egopode podagraire, de l'arroche, des épinards,...