Quoi de neuf au potager ?

>> Retour au site de notre jardin











Suivez-nous ! facebook  twitter                            

dimanche 5 mai 2013

Comment trouver des morilles ?

Chaque année, entre mi-avril et début-mai, mon mari disparaît dans les bois, à la recherche de jolies demoiselles en forme d'éponge, de couleur blonde, brune ou noire.

Toast aux morilles

La chasse aux morilles est une grande tradition dans la famille. Mon papa en était tellement passionné qu'il a demandé comme dot, lors de nos fiançailles, que Nicolas lui ramène mon poids en morille (le pauvre, il devra encore arpenter les bois pendant de nombreuses années). Du côté de Nicolas et ses frères, la légende dit que le test de chaque fiancée était : "tu préfères qui, ta fiancée ou les morilles ?". Sans mentionner l'ignoble Oncle François qui, sous je ne sais quelle menace obscure, a fait signer à nos enfants un papier promettant de ne jamais manger de morilles. Heureusement, le papier maudit a été égaré !

Voici d'ailleurs le genre de concours auxquel tous les trois se livraient, en avril 2008.

Morilles Morillons
A gauche : morille record, trouvée en 2012. A droite : ne pas confondre morille et morillons. Ces derniers ont nettement moins de goût mais peuvent pousser (et se cuisiner) ensemble avec les "vraies" morilles.


Après cette longue introduction, vous vous dites "Ca y est ? elle va enfin nous les révéléer, ses places à morilles ???". Que nenni ! On ne donne pas ses places même à sa femme comme disait mon papa... à moins d'être sur son lit de mort !

Chasse aux morilles

Trouver une "place à morilles" requiert de maîtriser deux conditions : le bon endroit et le bon moment.

Pour le moment, surveillez les gens trop bavards sur leur blog ou leur page Facebook (je ne vise personne...). Si ils en trouvent dans votre région, il y a de fortes chances que "les vôtres" soient également sorties. Une période de douceur après une longue période de froid et un peu de pluie donne en général une bonne année. Après le 1er mai, il devient très difficile de repérer les morilles, car la végétation pousse dans les sous-bois et cache le sol.

Pour l'endroit, sachez que la morille est fidèle. Elle reviendra probablement chaque année là où vous l'avez trouvée, à moins que le terrain n'ai été profondément modifié par l'homme.

Bois à morilles

Voici quelques indices....
  • La morille pousse dans les sous-bois (noisetiers, frênes,...), de préférence à la lisière du bois
  • Elle aime les talus, les éboulis, les vieilles souches, les vieux feux et même les vieux journaux
  • La morille est un champion des sols calcaires. Si vous avez des carrières de calcaire ou de dolomie dans le coin, c'est un bon indice.
  • Vous pourrez également repérer le biotope propice aux plantes suivantes, qui y poussent.
Indicateurs d'un biotope propice aux morilles

Avez-vous vu ces fleurs dans les sous-bois ? Alors, soyez attentif aux morilles !
  • Doronic (j'ai un doute, là)
  • Parisette à quatre feuilles
  • Orchis maculata et/ou mascula (orchidée sauvage protégée)
  • Euphorbe
  • Anémone Sylvie
  • Sceau de Salomon
Mais pourquoi faire tant d'histoire autour d'un simple champignon de printemps ? Parce que c'est tout simplement un délice inimitable !

Toast aux morilles

Alors, si vous avez de la chance ou du flair... bon appétit !

lundi 5 novembre 2012

Attention, plantes invasives !

Qu'est-ce qu'une plante invasive ? Il s'agit d'une espèce exotique introduite il y a moins de 500 ans dans nos contrées, et qui s'y développe à tel point qu'elle menace les espèces locales, la biodiversité et même l'écosystème tout entier.

Balsamine de l'Himalaya
Balsamine de l'Himalaya (liste noire)

Lors du dernier Festival des Plantes à Beez, nous avons rencontré Catherine Mathys, de l'association AlterIAS, qui sonne l'alarme contre les plantes invasives dans nos jardins.

La liste des plantes invasives élaborée par la Plateforme Biodiversité comprend une soixantaine d'espèces, classées en liste noire (statut A) ou liste grise (statut B) selon leur danger (avéré ou à surveiller) pour la Nature et en particulier pour les écosystèmes sensibles ou rares (pelouses calcicoles, zones humides, berges de rivières,...).

Dans la liste noire, les invasives les plus connues sont la berce du Caucase, la renouée du Japon, la balsamine de l'Himalaya. La liste noire inclut aussi certaines plantes d'aquarium qui envahissent un étang en quelques années : myriophyllum, élodée, lentille d'eau,... Et des espèces potagères comme... les topinambours !

Quelques exemples de dégâts causés par les invasives :

- Le rosier rugueux envahit les dunes littorales et détruit cet écosystème fragile
- La balsamine de l'Himalaya a déjà envahi 56% des berges des rivières en Tchéquie et menace toute d'Europe d'ici-2025
- La Renouée du Japon pose de vrais problèmes dans presque toute l'Europe, j'en ai hélas vu énormément dans les talus et les déblais en parcourant les sentiers vers Compostelle à travers la France

Solidage ou verge d'or Renouée du Japon
Solidage, ou verge d'or (liste noire) et renouée du Japon (liste noire)

Le hic, c'est que, malgré leur nocivité pour la biodiversité, certaines plantes sont encore commercialisées dans des pépinières, magasins d'aquariophilie et grainetiers (rosier rugueux, arbre à papillon, aster novi belgii, lupin vivace, ...).

Arbre à papillons ou budleia Aster Nova Belgii
Arbre à papillons ou budleia (liste grise) et aster Nova Belgii (liste grise)

Topinambour Topinambour
Topinambour (liste noire)

Comment agir concrètement ?

1. Essayez de bien connaître la liste des plantes invasives disponible sur www.alterias.be
2. Évitez de les planter, de les échanger, de les acheter
3. Remplacez-les par des plantes locales favorables à la biodiversité (plein d'idées sont proposées par AlterIAS)
4. Ne jetez jamais vos déchets verts dans la nature et faites très attention aux terres de remblai (contenant des graines ou des fragments de rhizomes)
5. Sensibilisez votre entourage et les pépiniéristes qui vendraient encore certaines de ces plantes.

Pour marquer votre engagement, vous pouvez également signer le Code de conduite sur les invasives. Plus il y aura de personnes adhérant au Code de conduite, plus AlterIAS en prouvera l'importance, entre autre vis-à-vis des professionnels de l'horticulture.

La rencontre avec AlterIAS a été pour moi un véritable électrochoc. En effet, la plupart des photos illustrant cet article (sauf la renouée, ouf !) ont été prises... dans mon jardin. J'ai pris conscience du danger de ces plantes pour les écosystèmes et décidé fermement de toutes les éradiquer de chez moi (avec des moyens naturels, bien entendu !).

lundi 11 juin 2012

Les plantes préférées des limaces... et celles qui les repoussent

Plantes préférées des limaces et escargots :

- hostas
- delphiniums
- asters
- dahlias



- jeunes semis sur un sol nu, en particulier au début du printemps
- jeunes plants fragilisés par le repiquage
- fraises juste mûres
- jeunes courgettes

- pelures d'agrumes (utile pour les piéger)
- tiges de moutarde (attention, la moutarde est utilisée comme engrais vert)

Plantes qui repoussent les limaces :

- ail, oignons, fenouil, ciboulette (à planter un peu partout dans votre potager)
- géraniums
- menthe
- tanaisie



Plantes ignorées par les limaces :

- Aromatiques : estragon, citronnelle, absinthe,
- Fleurs : coeur de Marie, bleuet, myosotis, fuschia, hortensia, lavande, tulipe, giroflée, capucine, pivoine

N'hésitez pas à compléter cette liste !

jeudi 17 mai 2012

Les mille vertus de la consoude

Au mois de mai, la consoude pousse à une vitesse fulgurante. J'ai demandé aux fans de la page Facebook si ils en connaissaient toutes les vertus.

Consoude

Les réponses sont passionnantes. N'hésitez pas à les compléter en commentant cet article !

La consoude au jardin et au potager
  • Isabelle : Activateur de compost
  • Ray Monde : Je hache les feuilles que je mets au pieds des plants de tomate
  • Luc et Robert : Le purin de consoude est un exellent engrais pour les plantes.
  • Ingrid : En couvre sol au pied des arbres fruitiers elle enrichit la terre en azote
  • Ingrid : En engrais vert pour nettoyer une parcelle en friche que l'on veut cultiver
  • Isabelle : C'est une plante mellifère

Beauté et santé
  • Un coin de potager bio : Pour la cicatrisation des plaies par exemple, mais bien d'autres utilisations selon que l'on utilise les feuille ou encore mieux les racines !
  • Sophie : Top pour les peaux sensibles
  • Laurence : J'ai entendu dire que le nom vient du verbe souder, car elle a des vertus cicatrisantes, qu'on l'uiliser pour les blessures qu'elle "soudait" :)

La consoude en cuisine
  • Rose : Pour moi c'est surtout un des premiers légumes de l'année. Une soupe orties-consoude, c'est un délice.
  • Marie : J'en fais des beignets.
Consoude

Merci pour ces réponses plus intéressantes les unes que les autres. Vous êtes extraordinaires !!!

mardi 10 janvier 2012

La cardère, plante au riche passé industriel

Voici comment on utilisait les cardères pour carder les draps de laine à Verviers.



Cette machine à carder, présentée au musée de la laine, mesure près de deux mètres de large !



Tandis qu'aujourd'hui, les cardères sont surtout un excellent abreuvoir pour les oiseaux...



...et les reines de l'hiver au jardin givré !

dimanche 30 octobre 2011

Jardin de Sorcières : un livre pour Halloween !

Livre Jardin de Sorcières

Bientôt Halloween : l'occasion est trop belle pour vous présenter un de mes livres préférés : Jardin de Sorcières, le grand livre des plantes magiques , paru en 2004 aux éditions Rustica.

Livre Jardin de Sorcières

Erika Laïs nous y fait découvrir 50 plantes apparemment anodines, qui poussent dans nos jardins, au bord des routes, dans les champs,...

Livre Jardin de Sorcières

Rien qu'à lire leur nom populaire (ou vernaculaire), on a envie d'en savoir plus sur le "navet du diable", l'"herbe-aux-gueux", les "gants de Notre-Dame",... Chacune de ces plantes a des vertus ou des pouvoirs maléfiques, selon son dosage et l'auteur de la potion !

Le livre ne donne pas de recettes, mais explique de façon précise comment acclimater ou cultiver ces plantes fascinantes dans son jardin. Une bonne nouvelle pour augmenter encore un peu la biodiversité soi et passionner les visiteurs de son jardin avec des anecdotes sur la mystérieuse mandragore, le sceau de Salomon ou la queue de renard !

dimanche 8 mai 2011

Bête à Bon Dieu

Question : pourquoi la coccinelle s'appelle-t-elle "Bête à Bon Dieu".

Coccinelle au jardin

Réponse : parce que l'on dit "Bon Dieu, que c'est difficile de photographier une coccinelle !!!" Elle tourne et grimpe à toute allure, et puis elle disparaît... J'aimerais d'ailleurs bien la retrouver, car mes rosiers, envahis de pucerons, auraient bien besoin d'elle !!!

Coccinelle au jardin

Et si vous avez une autre explication pour le joli nom de cette dame à pois, écrivez-moi un petit mot !

mardi 21 septembre 2010

Machaon... le retour

A voir cette photo, je me sentais un peu dans un film du genre "Alien, le retour...".

Chenille de papillon machaon

Et pourtant, nous avons une grande affection pour nos chenilles de machaons, cultivant à leur intention aneth, carottes, fenouil sauvage et autres gourmandises... dont ils profitent plus que nous, à l'instar des choux laissés à la voracité de leurs cousines chenilles !

Chenille de papillon machaon Chenille de papillon machaon

Et quelle joie de voir que petit machaon devient grand papillon !

Amarante ou Amaranthe ?

C'est aux premiers jours de l'automne que les amarantes sont les plus belles !

Amarantes

J'affectionne tout particulièrement cette plante, également appelée "Queue de renard", considérée parfois comme "une plante de grand-mère", un peu démodée. Alors voici un petit billet pour la remettre à la mode !

Amarante Amarantes

Premier atout de l'amarante : elle pousse bien partout, même dans un sol un peu épuisé, comme c'est le cas chez nous. Ensuite elle a une couleur magnifique, la couleur amarante, bien connue des peintres.

Amarante Amarantes

Sa graine est l'une des plus riches en protéines dans tout le monde végétal. Et il suffit d'une minuscule semence pour produire jusqu'à 1 kg de graines !

L'amarante est également chargée d'Histoire : c'était la plante fétiche des Incas qui en faisaient des statuettes de leurs divinités. Malheureusement, ces statues et les cultures ont été détruites par les missionnaires pour cause de paganisme. L'amarante est aussi, avec le vert, la couleur du 1er régiment de Guides (cavalerie qui s'est illustrée par son héroïsme lors de la Grande Guerre).

Amarante Amarantes

Selon le livre "Jardin de Sorcières", la queue-de-renard rend invisible. Sa couleur rouge lui donne la vertu d'arrêter les hémorragies. Une couronne d'amarante écarlate guérit promptement un malade. Et, cerise sur le gâteau, l'amarante porte chance au même titre que le trèfle à quatre feuilles, sauf qu'elle au moins, il y en a plein dans mon jardin !

Et bien sûr, si on lui ajoute un "H", Amaranthe est le nom de mon agence de création de sites Internet !

mardi 11 août 2009

Quizz : papillons sur le Chemin de Saint Jacques

Capucine est une mauvaise jardinière qui abandonne son jardin (et accessoirement sa famille) pour partir tout le mois de juillet sur les Chamins de Saint Jacques... Un beau chemin qui l'a menée (avec ses pieds) jusque Bourges à travers une Nature magnifique.

Je vous ai ramené quelques photos de fleurs (encore à trier) et, pour ce billet, de papillons, que je vous laisse le soin d'identifier pour moi.

J'attends vos réponses avec impatience !

Chenille sur le Chemin de Saint Jacques

Papillon sur le Chemin de Saint Jacques

Papillon sur le Chemin de Saint Jacques

Papillon sur le Chemin de Saint Jacques

Papillon sur le Chemin de Saint Jacques Papillon sur le Chemin de Saint Jacques

Papillon sur le Chemin de Saint Jacques

mardi 2 juin 2009

Invasion de Belles dames

Après l'observation du premier machaon de l'année, voici un papillon bien plus facile à observer ce printemps : la Belle Dame, ou vanesse du chardon.

En effet, des conditions météorologiques exceptionnelles dans le Nord de l'Afrique ont causé un afflux de naissances, et ces papillons migrateurs remontent actuellement vers le Nord de l'Europe. En avez-vous remarqué chez vous ?

Papillon Belle Dame
Lire le communiqué de presse sur sur le site de Natagora.

Cette année, l'opération de comptage et recensement des papillons aura lieu le week-end des 1er et 2 août 2009.

samedi 23 mai 2009

Machaon au jardin !

Depuis toujours, nous essayons d'attirer les belles chenilles de machaon, qui se régalent d'aneth et de fleurs de carottes que nous semons spécialement pour elles.

Chenille de machaon
Photo prise en septembre dans les carrés

Quelle joie, ce 21 mai, d'observer un "vrai" machaon sur les valérianes sauvages. A en juger par son aspect un peu froissé et ses ailes élimées, il a passé l'hiver et s'apprête à pondre pour que vienne la nouvelle génération.

Voici quelques photos de ce sublime papillon prises lors de sa dernière visite au jardin.

Papillon machaonPapillon machaonPapillon machaon

mercredi 1 avril 2009

Sans pesticides, avec huile de bras !

Du 20 au 30 mars, c'était la semaine sans pesticides. Evidemment, il n'y a jamais eu une goutte de pesticide sur notre terrain depuis que nous y habitons... et certains vous diront "ça se voit" (compliment dans la bouche des uns, hum hum quand mes clients regardent les "graviers" sur lesquels ils sont censés garer leur belle voiture).



Donc, désherbage des graviers au programme de ce mercredi, d'autant plus que j'ai trouvé le bon outil (petite houe pointue) et surtout, j'ai eu envie de tenter d'y planter des alchémilles (elles envahissent mes parterres et je ne sais plus où les mettre) et des bleuets (centaurées) tout aussi volontaires. En terrain sec, hostile, ombragé sauf une heure par jour (au nord-ouest), on verra si ça marche !

Que me conseillez-vous comme plante dans le même genre ?

Photos du résultat dans quelques mois, promis :-)

jeudi 8 janvier 2009

Et vous, que donnez-vous aux oiseaux ?

Que donnez-vous à manger aux oiseaux de votre jardin ?

Moi, j'ai essayé :

- de vieilles pommes (les merles en raffolent)
- des boules de graisse à suspendre (pour les mésanges)
- des vers de farine (pour les rouge-gorges)
- des mélanges de graines, des épis de maïs séchés, des fleurs de tournesol séchées
- des croûtes de fromage, miettes de pain, restes de spaguettis,...



Racontez-moi aussi vos observations !

mercredi 7 janvier 2009

Les oiseaux du jardin ont besoin de vous !



"Une vague de froid comme on n'en n'a pas eu depuis... 1985". Les oiseaux de nos jardins n'ont jamais connu ça, et ont grand besoin de notre aide pour trouver des calories durant les quelques heures de jour.

Natagora a publié une fiche didactique très complète sur le régime de chaque oiseau, les meilleurs endroits pour nourrir, les aliments à éviter,...

Quelques jours de patience, et vous ne tarderez pas à admirer sous vos fenêtres merles, mésanges, rouge-gorges, voire même des espèces plus rares... Et si vous persévérez (ce serait sympa pour les oiseaux !), vous serez prêts pour l'opération "Devine qui vient manger chez nous aujourd'hui" : le grand comptage des oiseaux du jardin organisé par Natagora les 7 et 8 février 2009.


Téléchargez le folder (très utile pour reconnaître les oiseaux du jardin)

dimanche 22 juin 2008

Petits insectes au jardin


Grâce au nouvel appareil photo de Nicolas, nous pouvons désormais "capturer", parfois même en plein vol, les nombreux insectes qui nous rendent visite au jardin...



Si quelqu'un peut me dire le nom de la fleur rouge, je lui en serais très reconnaissante. Et pour ceux qui trouvent le nom de la fleur blanche juste en dessous (sans tricher !!!), une inscription au blog d'honneur... Les paris sont ouverts !

Plus bas, vous aurez reconnu l'inula (grande aulnée), la lavande et l'achillée millefeuille.

dimanche 30 décembre 2007

Comptez les oiseaux de votre jardin !

L'opération "Devine, qui vient manger chez nous aujourd’hui ?" est un recensement des oiseaux des jardins qui aura lieu les 2 & 3 février 2008 dans toute la Belgique. Comme pour les papillons, il s'agira de noter ses observations et de les encoder sur le site www.natagora.be/oiseaux.

Recensement des oiseaux 2008

Il est temps de préparer cette grande journée en installant (si ce n'est déjà fait) une mangeoire (à l'abris des chats !!!) et en apprenant le nom des oiseaux de chez nous...

Ce 29 décembre, nous avons observé un pic vert et un pic épeiche au jardin... Malheureusement ce n'est pas le jour du recensement ;-)

dimanche 5 août 2007

Comptage des papillons

Ce week-end des 4 et 5 août, Natagora organise un grand comptage des papillons au jardin (voir http://www.papillonsaujardin.be/). Nous y avons participé !

Comptage des papillons au jardin Comptage des papillons au jardin
Comptage des papillons au jardin
Myrtil ou Amaryllis ? That is the question (NB : réponse = Amaryllis)

Comptage des papillons au jardin
Et ce papillon-là, vous le connaissez, vous ???

Voici nos résultats :
  • 1 Petite Tortue
  • 1 Vulcain
  • 1 Machaon
  • 2 Piéride du Chou
  • 1 Piéride du Navet
  • 4 Myrtil
  • 1 Amaryllis
  • 1 Tircis
  • 1 Gamma

Résultats de l'ensemble des jardins ayant participé sur l'excellent site de Natagora.