Quoi de neuf au potager ?

>> Retour au site de notre jardin











Suivez-nous ! facebook  twitter                            

vendredi 31 octobre 2014

Les Jardins d'Oo

De délicieux légumes, cultivés au naturel par Xavier et Bili, son cheval de trait brabançon, vous attendent aux Jardins d'Oo, rue de la Victoire à Noville-les-Bois (Fernelmont). Coup de projecteur sur un maraîcher pas comme les autres...

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

L'organisation organique

"Nous nous devons de nous orienter vers des actes bénéfiques, joyeux et qui rendent heureux. Nos métiers ne peuvent plus nous étouffer, mais doivent nous donner de l'énergie, de l'espoir et du bonheur."

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Sur base de valeurs fortes (être libre, solidaire et biopositif), Xavier quitte une carrière bien chargée de manager dans le monde associatif pour retourner à la Terre, vivante et nourricière et se relier aux animaux.

Les Jardins d'Oo à Fernelmont Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

"Je propose de nous organiser comme la Nature et d'y puiser des idées pour de nouvelles solutions. Cette organisation organique (Oo) peut s'appliquer à toute organisation humaine, communauté, association et même aux entreprises."

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Retour au Jardin... d'Oo

Début 2014, Xavier a commencé à cultiver un champ d'un quart d'hectare à Noville-les-Bois, au cœur du fertile plateau hesbigon. Aujourd'hui, vous pouvez aller y chercher vos légumes, en échange de quelques pièces laissées en toute confiance dans une tirelire.

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Le choix est vaste et varie en fonction de la saison. En ce moment, de délicieuses carottes sont prêtes à déterrer, vous pouvez cueillir des pains de sucre et des aromates, mais aussi choisir dans un bel assortiment de courges, d'oignons et d'échalotes.

Les Jardins d'Oo à Fernelmont Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

En pratique

- Téléphonez à Xavier (0498 321 481 - 081 510 166) ou envoyez-lui un mail (info@ooexperience.be) pour devenir membre des Jardins d'Oo (inscription gratuite et sans engagement)
- Le champ est accessible jour et nuit, toute la semaine. Il vous manque une échalote ? Hop, prenez votre vélo et venez vous servir (selon la saison) en laissant le prix indiqué dans la tire-lire
- N'oubliez pas vos sacs et emballages !
- Adresse du champ : Jardins d'Oo, rue de la Victoire, juste à gauche de la police, à Noville-les-Bois (Fernelmont).
- Le samedi matin, vous serez accueilli par le jardinier lui-même, c'est encore plus sympa.

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Les Jardins d'Oo à Fernelmont

Pour connaître la liste des légumes du moment, consultez le site http://www.ooexperience.be/ ou inscrivez-vous à la newsletter.

Conclusion

Vous l'avez compris, les Jardins d'Oo, c'est bien plus qu'un champ de légumes bio en libre service. C'est une façon concrète de nous relier, à la terre qui nous nourrit, aux animaux qui nous ont tant aidés dans l'évolution de notre société, et surtout à nous relier aux autres.

dimanche 22 décembre 2013

Hivernales au Jardin du Curé (Huy)

L'église St Pierre est une jolie église dont les parties les plus anciennes remontent à l'époque gothique. Ses fonts baptismaux romans et ses magnifiques vitraux modernes en font un lieu où je ne manque jamais de m'arrêter entre la gare et le centre de Huy.

Hivernales au Jardin du curé à Huy

Derrière l'église se cache un trésor merveilleux : le jardin du curé Michel Teheux et son presbytère, qui sont mis en scène et totalement transformés à l'approche de Noël. Les portes sont ouvertes quelques week-ends par an, pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Avec ses buis, ses petits sentiers, ses saules tortueux, le jardin ne manque pas de charme. Ajoutez-y les illuminations, lanternes et lampions, les installations éphémères et les décorations et vous pénétrez dans un jardin d'Eden, généreux et coloré, au coeur de l'hiver.

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Hivernales au Jardin du curé à Huy

Après avoir découvert la buanderie et l'orangerie, aux décors romantiques et rétro, nous pensions avoir terminé la visite. Alors qu'elle ne faisait que commencer !

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Entrant dans la cure, nous restons bouche bée devant un foisonnement de décors. Chaque pièce est transformée selon le thème de Noël, décliné tantôt en fanfare vénitienne et baroque, tantôt en glace (la cave) et en neige (le grenier), en chambre romantique ou en salle de bains humoristique, sans oublier le grenier, véritable caverne d'Ali-Baba pour les enfants, émerveillés.

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Les moindres détails sont un bonheur pour les yeux… et pour l'âme, car nul doute que la personne qui a créé ces compositions était inspiré par "là-haut".

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Un grand artiste que ce Michel Teheux, que nous n'avons pas eu la chance de rencontrer, car le curé de Huy coordonne également un spectacle de Noël à la cathédrale Saint Paul de Liège.

Hivernales au Jardin du curé à Huy

Je regrette vraiment de ne pas avoir emporté un bon appareil photo, car les images présentées dans cet article ne pas à la hauteur de la beauté et de la poésie des lieux. Allez découvrir cet endroit magique en décembre 2014 ! Merci Monsieur le Curé pour votre confiance et votre générosité.

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

En été, le jardin doit également être magique, entre les roses, les géraniums, les hortensias, les sédums, les roses trémières, les cosmos, les dahlias, les delphiniums, les iris, ainsi que les tomates, courgettes, salades, condiments fraisiers mélangés au gré des couleurs et des saisons. Je ne doute pas que notre curé - artiste soit aussi un excellent jardinier !

Hivernales au Jardin du curé à Huy Hivernales au Jardin du curé à Huy

vendredi 20 septembre 2013

Visite du potager de Hex (Limbourg)

C'est à l'occasion de sa Fête des Plantes Rares de septembre que nous avons découvert le fabuleux potager du château de Hex.

Potager du château de Hex

J'avoue que j'ai été sidérée par la taille, les couleurs, la variété des légumes et des fleurs... Je peux dire honnêtement que je ne connais pas de plus beau potager en Belgique. D'ailleurs, voyez vous-même :

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Potager du château de Hex

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Potager du château de Hex

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Potager du château de Hex

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Outre le potager, la visite permet de découvrir le jardin à la française, des chambres de verdures, un jardin d'inspiration chinoise et un immense parc à l'anglaise.

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Potager du château de Hex Potager du château de Hex

Bref, contrairement aux autres "foires de jardinage", le jardin de Hex mérite à lui seul le prix de l'entrée (8 EUR, gratuit jusque 16 ans). Les stands des exposants sont le "bonus" pour le visiteur !

Potager du château de Hex

Potager du château de Hex

Potager du château de Hex

En pratique :

Le jardin est ouvert deux fois par an, le deuxième week-end de juin (avec les roses à l'honneur) et de septembre (où le potager est au plus beau). Sur demande, le jardin reçoit des groupes pour visites privées guidées. Contact : gardens@hex.be

lundi 16 septembre 2013

Agenda des fêtes des plantes en Belgique - automne 2013


Voici les principales fêtes des plantes organisées cet automne en Belgique.

6-7-8 septembre 2013

Salon Valériane à Namur

14-15 septembre 2013

Festival of Plants, Hex Gardens (Limbourg)

21-22 septembre 2013

Fête des Courges chez Pierre Lhoas à Ohey
Journées découvertes à L'Ortie-Culture à Stave (Mettet)
Jardins d'automne à Jehay (Amay)
Parcours Saveurs au Centre Technique Horticole (22/9 à Gembloux)

28-29 septembre 2013

Potager en Fête aux Jardins d'Annevoie (Dinant)
Plantes Rares et de Collection à La Feuillerie (Tournai)
Portes ouvertes à la Pépinière de la Thyle (Court-St-Etienne)

4-5-6 octobre 2013

Fêtes des plantes et du jardin à Aywiers

12-13 octobre 2013

Festival des Plantes à Beez (Namur)
Fête des Plantes à Beervelde (Lochristi)

11-20 octobre 2013

Festival du film Nature (Namur)

18-19-20 octobre 2013

Journée des Plantes à Courson (Paris)
Maraude au verger d'Haugimont (Gesves), le 20/10 de 10h à 18h.

dimanche 15 septembre 2013

Mes coups de coeur à Hex

Lorsque je visite une fête des plantes, j'aime particulièrement les exposants dont il émane la passion, l'amour de leurs produits et une volonté sincère de partager leurs connaissances avec le public.

Lors de ma visite au Festival des Plantes Rares de Hex, je n'ai pas été déçue. Voici mes 5 coups de coeur pour cette édition d'automne 2013 :

Vannerie traditionnelle par Michel Heusterspreute

Festival of Rare plants Hex

Michel est un passionné d'agronomie, qui en connait beaucoup, beaucoup sur les plantes et leurs usages anciens. Il nous montre la fabrication d'un banneton traditionnel, composé de torons de paille de seigle liés avec de l'éclisse de ronce (écorce tirée de longues tiges de ronce dont on a préalablement ôté les épines). Cette technique permet aussi de fabriquer des ruches.

Festival of Rare plants Hex Festival of Rare plants Hex

Nos deux petites sorcières, elles, ont préféré enfourcher un balais de genêt avec son manche en bois de noisetier.

Bulbes Peter C. Nijssen (NL)

Les Pays-Bas sont tout proches, et c'est un incroyable choix de bulbes que propose cette pépinière hollandaise, partant des tulipes les plus précoces, jusqu'aux bulbes de safran, en passant par les ails ornementaux géants. J'ai craqué !

Festival of Rare plants Hex Festival of Rare plants Hex

www.pc-nijssen.nl

Semis de fleurs Silène et plants à repiquer De Loods

Mon coup de coeur va à Silène pour son incroyable choix de fleurs, annuelles, vivaces, bisannuelles, prés fleuris,... Rien que pour les Amarantes, ils ont 6 sortes différentes.
J'ai également été ravie de trouver des plants de salade et de scarole à repiquer à la Boerderij De Loods, venue de Alost. Des plants "bio", pleins de santé, qui résistent (un peu) mieux aux limaces que ceux des jardineries traditionnelles et qui embelliront notre potager cet automne.

www.silene.be
www.boerserijdeloods.be

Festival of Rare plants Hex Festival of Rare plants Hex

Anciens outils Garden & Wood (UK)

Enfin, un coup de coeur tout spécial pour ce "brocanteur des outils", qui remet patiemment à neuf des outils trouvés sur des brocantes anglaises, pour leur donner une seconde vie. Moi qui aime les objets qui ont une âme, j'ai craqué pour une "garden fork" avec le manche déjà bien usé, qui me permettra de désherber délicatement mes carrés.

Hex est la seule foire en Belgique à laquelle participe "Garden & Wood", avis aux amateurs...

Festival of Rare plants Hex Festival of Rare plants Hex

Festival of Rare plants Hex Festival of Rare plants Hex

www.gardenandwood.co.uk

Sans oublier de mentionner de joyeuses retrouvailles avec Wallogreen et Promesses d'Ombre, mes coups de coeur à Beez l'an dernier.

La Fête des plantes rares se tient deux fois par an à Hex (en juin et en septembre). Les dates seront annoncées sur la page Facebook de notre potager.

vendredi 26 juillet 2013

Les Jardins de Coursiana (La Romieu)

Cet été, j'ai eu l'occasion de visiter les Jardins de Coursiana, situés au milieu des plantations de pruneau d'Agen, à deux pas de La Romieu dans le département du Gers (32).

Jardins de Coursiana

Ce jardin à l'Anglaise de 6 ha est géré avec passion et goût par la famille Delannoy.

Jardins de Coursiana Jardins de Coursiana

Il comprend un remarquable arboretum avec 700 essences d'arbres, dont les plus rares, un incroyable ensemble de parterres fleuris (magnifiques en cette fin-juillet), un potager, un verger très tentant et un jardin dédié aux plantes ayant des propriétés médicinales.

Jardins de Coursiana Jardins de Coursiana

Jardins de Coursiana Jardins de Coursiana

Jardins de Coursiana Jardins de Coursiana

Jardins de Coursiana Jardins de Coursiana

Quelques explications ponctuent le parcours, mettant en exergue des plantes méconnues ou exceptionnelles.

Jardins de Coursiana Jardins de Coursiana

La tour de l'église de La Romieu, qui domine le jardin, ajoute encore au charme du lieu.

Jardins de Coursiana

Pour en savir plus : http://www.jardinsdecoursiana.com/

dimanche 18 novembre 2012

Un maraîcher pas comme les autres à Namur

Si vous êtes un fidèle du marché du samedi matin à Namur, vous avez certainement remarqué cet étal tenu par un couple adorable, qui vend de délicieux légumes bio à des prix plus que raisonnables.

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

Ingénieur agronome, François Dereppe s'est lancé dans le maraîchage biologique voici plusieurs années.

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

Son terrain, situé entre les maisons du quartier résidentiel de Saint-Servais (Namur), il le connait, le nettoie, l'enrichit, sans jamais recourir à la chimie.

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

J'ai été vraiment impressionnée de voir tout ce que le jardin offrait encore comme légumes à la mi-novembre : cerfeuil, épinards, mâche, coriandre, poireaux, ciboule, navets, céleri rave, roquette, bettes,...

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

Chaque année, ce maraîcher pas comme les autres apprend de ses expériences et de ses légumes : à quelle date semer, comment lutter contre les indésirables, comment éviter les maladies,... Et les résultats sont saisissants !

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

Le jardin se visite parfois avec des associations. Vous pouvez également vous y rendre le vendredi après-midi pour acheter vos légumes directement à la ferme (attention, fermeture de novembre à mai).

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

Monsieur et Madame Dereppe étant très discrets, je ne mentionne pas leurs coordonnées sur ce site mais vous pouvez me la demander (en commentaire ou via les réseaux sociaux) ou leur rendre visite sur le marché à Namur.

Maraîcher Dereppe à Saint Servais, Namur

vendredi 19 octobre 2012

Mes coups de cœur à Beez

A quoi reconnait-on les vrais passionnés de jardinage ? Ce sont ces centaines de visiteurs qui n'ont pas craint de braver la "drache nationale", munis de leurs bottes et de leur chapeau, pour découvrir les nouveautés du Festival des Plantes à Beez. Pour tout vous avouer, j'ai attendu le dimanche, plus sec, pour y faire quelques folies.

Promesses d'Ombres au Festival des Plantes à Beez Green it Yourself au Festival des Plantes à Beez

Voici mes 3 coups de cœur pour cette édition d'automne 2012 :

Wallogreen

Quelle découverte que ce stand avec de bonnes variétés de fraisiers, mais surtout une foule de semences de légumes oubliés ou inconnus, comme le maceron (smyrnium olusatrum), un prédécesseur du céleri, ou la coriandre à feuilles d'aneth. Sans compter une incroyable collection de tomates. Le clou du spectacle, pardon du stand : Hablitzia tamnoides, une plante originaire de Sibérie, comestible à l'état jeune (pousses et feuilles), et qui peut atteindre des proportions étonnantes. Snif, tous les plants ont été vendus aux courageux du samedi (j'espère que vous en diviserez pour le printemps...).

Wallogreen au Festival des Plantes à Beez Wallogreen au Festival des Plantes à Beez

Easy Garden

Les sympathiques marchands de "Easy Garden" ont découvert un outil originaire de Nouvelle-Zélande (ou d'Australie ?) permettant de ramasser les balles de golf sans se baisser.

Cet instrument (une sphère composée de rayons de vélos qui tourne au bout d'un manche) se convertit en un astucieux ramasse noix et pommes. Un petit modèle est également adapté aux noisettes, glands, faines,... Pour vider le "ramasse-noix", il suffit de fixer une grosse dent sur un panier. La dent écarte les rayons et les fruits tombent dans le récipient, toujours sans se baisser.

Le prix (80 EUR) est vite amorti pour les grands jardins et vergers. Mais pas de chance pour cette année, il y a très peu de fruits dans les jardins. Revenez l'automne prochain !

Easy Garden au Festival des Plantes à Beez Easy Garden au Festival des Plantes à Beez

Adavalue

Les "fabricants" de coccinelles pourraient susciter la méfiance après les ravages causés par coccinelles asiatiques sur nos petites "bêtes à Bon Dieu" autochtones. Adavalue l'a bien compris et propose des kits d'élevage et des larves de coccinelles indigènes à deux points (adalia bipunctata). A essayer avec les enfants, puis à déployer au jardin.

Le saviez-vous ? Les larves des coccinelles consomment beaucoup plus de pucerons que les coccinelles adultes. Seul regret, ce n'est pas la bonne saison pour élever ces petites bêtes. Il faudra revenir au printemps !

Adavalue au Festival des Plantes à Beez

Et tous les autres exposants...

Notons aussi les adorables pépiniéristes de "Promesses d'Ombres", les jeunes fondateurs de l'entreprise "Green it Yourself" et bien sûr les Semences de Kokopelli, dont le combat pour la sauvegarde des anciennes variétés de légumes est aussi remarquable que difficile. Ce sont mes chouchous depuis... que je jardine !

mardi 25 septembre 2012

Portes ouvertes d'automne à l'Ortie-Culture

Si vous fréquentez les bonnes fêtes des plantes ou le salon Valériane, vous y avez certainement aperçu Marie et Pascal, avec leur collection de graminées, vivaces et légumes exceptionnels.

Ortie Culture

Pourquoi alors se rendre à Stave, dans leur pépinière ? Tout simplement parce que ce n'est pas une pépinière : c'est juste... le paradis !

Ortie Culture Ortie Culture

Ortie Culture

Le site du Fourneau de Vaulx est un adorable hameau, avec des maisons de pierres aux volets bleus, des ruches et une yourte, le tout entouré d'un ruisseau, affluent de la Molignée.

Ortie Culture Ortie Culture

Ortie Culture

Tout autour des habitations, c'est une succession de jardins plus beaux les uns que les autres.

Ortie Culture Ortie Culture

Ortie Culture Ortie Culture

Ortie Culture Ortie Culture

Commençons par le potager fleuri près de la maison. De petits sentiers ondulent entre les parcelles de légumes ou d'engrais vert.

Ortie Culture Ortie Culture

Les framboises, les aromatiques et les fleurs se mélangent avec talent (celui de la nature et de la jardinière !) avec les légumes qui poussent ici avec bonheur.

Ortie Culture Ortie Culture

Vous passerez également par le jardin des légumes des Andes (les oxalys de Pascal feront fureur le printemps prochain).

Ortie Culture Ortie Culture

Derrière une haie, la vieille serre en fer forgé est un décor de théâtre où les bottes et les outils semblent attendre le jardinier, en papotant avec les tomates. Parlons-en des tomates ! De l'autre côté du jardin, une serre tunnel en abrite près de 200 variétés différentes !

Ortie Culture Ortie Culture

Sans parler des courges, des piments, des plantes condimentaires...

Ortie Culture Ortie Culture

Dans la parcelle en pente située entre la maison et les serres de la pépinière, vous évoluez entre les graminées, les vivaces, les choux, les aromatiques, les annuelles qui se sont ressemées toutes seules, les légumes vivaces, les arbustes aux couleurs de feu,...

Ortie Culture

Ortie Culture Ortie Culture

Ortie Culture Ortie Culture

Ortie Culture Ortie Culture

On en a "plein les yeux", à tel point que l'on ne sait plus où regarder !

Ortie Culture

Terminer par la pépinière est un peu dangereux pour vos finances mais si vous recherchez des légumes vivaces ou insolites, vous serez au comble du bonheur.

Ortie Culture

La pépinière est ouverte en semaine mais je vous recommande de surveiller l'agenda sur leur site pour les journées de découverte (potager, graminées,...) : http://www.ortie-culture.be

mercredi 19 octobre 2011

Le jardin didactique de Nature et Progrès (Jambes)

"C'est un petit jardin,au fond d'une cour à la Chaussée d'Antin...". On fredonnerait bien cet air de Jacques Dutronc en découvrant, entre les barres d'immeubles de Jambes et la voie ferrée, un petit ilot de nature semi-sauvage.

Le jardin de Nature et Progrès à Jambes

J'avoue avoir eu peur en apprenant, voici 2 ans, que l'extension des bureaux de Nature et Progrès allait amputer ce coin de verdure. Heureusement, le nouveau bâtiment "éco-construit" est assez bien intégré et n'a pas fait trop de ravages dans les plate-bandes d'aromates et de légumes bio.

Le jardin de Nature et Progrès à Jambes Le jardin de Nature et Progrès à Jambes

Comment visiter le jardin ? Des jardiniers bénévoles vous y attendent tous les mardi de 9h à 16h, mais rien ne vous empêche de demander à la charmante libraire de vous en ouvrir la porte si vous passez un autre jour.

Le jardin de Nature et Progrès à Jambes Le jardin de Nature et Progrès à Jambes

Vous découvrirez d'abord la serre, remplie de tomates noires, jaunes, vertes, en grappe ou en forme de fleur, Voire de téton ou de cœur.

Le jardin de Nature et Progrès à Jambes Le jardin de Nature et Progrès à Jambes

Un peu plus loin, des planches de potager font la part belle aux bettes, épinards, cucurbitacées, scaroles,...

Le jardin de Nature et Progrès à Jambes

D'autres planches, dans des bacs surélevés, permettent de jardiner en chaise roulante. Un autre coin du jardin est entretenu par Christian, un jardinier non-voyant. Fermez les yeux pour toucher les feuilles, sentir la terre, gouter un pétale,... Avez-vous déjà fait partager votre passion du jardin à une personne aveugle ? C'est une expérience bouleversante.

Le jardin de Nature et Progrès à Jambes Le jardin de Nature et Progrès à Jambes

Dans un coin, des réservoirs à purin végétal (consoude, ortie, prèle), un beau compost, des abris à insectes,... Tout ce qui est ici illustre de façon pratique et didactique la "Charte du jardinier bio" de Nature et Progrès.

Ne manquez pas leurs prochaines portes ouvertes !

PS : attention, gare à la tentation dans la librairie de Nature et Progrès, en particulier au rayon "jardinage" !

jeudi 30 juin 2011

Les jardins ouverts à Mélin (Jodoigne)

Toutes les années impaires, lors du dernier week-end de juin, ce sont les portes ouvertes des jardins particuliers de Mélin. L'occasion de découvrir une trentaine de jardins, et autant de jardinier passionnés.

Jardins ouverts à Melin

Jardins ouverts à Melin

Du splendide jardin paysager aux collections de roses aux mille couleurs, des étangs et cascades aux potagers bien rangés, chaque jardin est à l'image de ses propriétaires : beau et généreux.

Jardins ouverts à Melin Jardins ouverts à Melin

Jardins ouverts à Melin

Nos 3 coups de coeur pour cette édition 2011 :

Le jardin d'Alain et Chantal

Jardins ouverts à Melin

Non loin du centre, ce "jardin du monde" vous invite à la balade par de tout petits sentiers, des chambres secrètes, un potager, un bassin aux koïs remarquables...

Jardins ouverts à Melin Jardins ouverts à Melin

Chaque plante a été semée et cultivée avant d'être mise en terre par le propriétaire. Et grand on lui demande combien de temps il faut pour avoir un aussi beau jardin, Alain vous répond qu'il n'est pas nécessaire de compter, car ces heures sont un pur bonheur.

Le jardin de Natacha

Jardins ouverts à Melin Jardins ouverts à Melin

Chaque matin, pieds nus, Natacha fait le tour de son jardin, dont elle a dessiné chaque massif et choisi chaque plante. Le jardin de cette passionnée de décoration est joli et accueillant, que l'on soit au potager en carrés, près du poulailler ou allongé sous un arbre sur un confortable transat.

Jardins ouverts à Melin

Si notre jardin devait ressembler à un autre, ce serait à celui de Natacha !

Le jardin de Josiane

Jardins ouverts à Melin

C'est la première fois que Josiane ouvre son jardin plein de surprises et de clins d'œils amusants. A mon avis, la propriétaire des lieux a beaucoup d'humour ! Et quel gentil accueil par sa maman...

Jardins ouverts à Melin Jardins ouverts à Melin

Si vous allez à Mélin pour l'édition 2013 des Jardins Ouverts, un petit conseil: prenez vos vélos, car même si la balade à pied est faisable, les distances finissent par compter à la fin de la journée !

Jardins ouverts à Melin Jardins ouverts à Melin

Jardins ouverts à Melin Jardins ouverts à Melin

Voir les photos de la promenade des Jardins en 2009...

vendredi 24 juin 2011

De belles rencontres à la Fête des Plantes de Fallais (Burdinale)

Chaque année, le 3ème WE de juin, c'est la Fête des Plantes au Jardin Patrimonial de Pitet (Fallais).

Une expo-vente placée sous le signe de l'écologie et du respect de la biodiversité, avec des conférences en plein air, des visites thématiques de la collection de plantes, des dégustations de plantes sauvages (nous y avions découvert les beignets de consoude il y a 2 ans) et beaucoup, beaucoup de partage et de passion.

Fête des Plantes de Fallais

Voici mes 3 coups de coeur pour cette édition 2011 :

- Les Balad'anes

Carl est venu avec ses ânes de la Vallée de l'Hermeton. Inlassablement, Ferdinand et Cadichon (à vrai dire, je ne connais pas le vrai nom des deux adorables bourricots) font faire le tour du jardin aux enfants, d'abord craintifs puis émerveillés. Outre sa passion pour les ânes et pour sa jolie région (Sautour, près de Philippeville), Karl produit de la viande de Highland, "plus que bio" car 100% naturelle et très bonne pour la santé.

http://www.baladanes.be

Fête des Plantes de Fallais Fête des Plantes de Fallais

- L'herboristerie Hildegarde

J'avais déjà entendu parler de cette herboristerie de Braives sur le site de Madame Nature, j'avais goûté leur sel aux herbes (genre de sel de céleri mais encore bien plus que ça), et les voilà avec leur biscuits de la joie. L'herboristerie n'est ouverte que le mercredi et elle vaut le détour, que l'on aie ou pas des petits bobos à soigner ou juste l'envie de se faire plaisir.

- Le stand de Fabienne Delcorps

Sur son stand "Cense Equi-Voc", Fabienne présente une incroyable collection de plantes comestibles, sauvages, utiles,... Et quand elle se met à vous parler de sa passion, la permaculture, vous restez suspendu à ses lèvres même sous la drache ! La permaculture, une révélation pour moi ! J'aurai l'occasion de vous en parler prochainement sur ce blog...

Fête des Plantes de Fallais Fête des Plantes de Fallais

Le Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet (Fallais)

Le jardin des plantes de Fallais (entre Huy et Hannut) est un remarquable jardin didactique, installé par des bénévoles dans l'ancien potager du château de Pitet.

Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet

Il propose un vaste ensemble de plantes indigènes, utilisées par l'homme à toutes les époques pour se soigner, s'alimenter, teindre les textiles,... Aujourd'hui, on insiste plus sur les plantes mellifères et l'importance d'accueillir la biodiverité au jardin.

Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet

Outre la collection de plantes dites "patrimoniales" (273 espèces !), le jardin abrite un pré fleuri, un vignoble, un potager au naturel, une spirale d'aromatiques, un abri à insectes et, depuis peu, une parcelle cultivée selon les règles de la permaculture.

Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet

Le jardin ouvre ses grilles de 14h à 17h les dimanches et jours fériés, du 1er mai au 30 septembre (autres dates possibles sur réservation pourles groupes et les écoles, pour qui des visites didactiques peuvent être organisées).

Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet Jardin des Plantes Patrimoniales de Pitet

Le petit "plus" : ce jardin est à deux pas du Ravel Wanze - Hannut (La Traversine). Combinez donc une balade à vélo avec une belle découverte de notre patrimoine naturel !

lundi 20 juin 2011

Portes Ouvertes au jardin de l'Ecole Défis (Sart d'Avril)

Ce dimanche, L'Ecole Défis, une sympathique ASBL à Sart d'Avril (Fernelmont) faisait découvrir son jardin aux membres de Nature et Progrès.

Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril

"Amoureux de la nature et animés par le même désir de partager leurs passions, Christian Baeke, Bérengère Lhomme et Nadia Baeke ont fondé l'Ecole Défis, un lieu de rencontres, de découvertes, de partage de savoirs, de créativité et de jeux, de conférences et table d'hôtes."

Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril

Sous la houlette de Christian le jardinier, nous découvrons un potager décoré de sculptures, où les enfants des écoles voisines viennent planter une petite graine, qui donnera peut-être des semences à partager avec d'autres enfants du Sud.

Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril

Malgré le temps parfois capricieux, on prend plaisir à se promener dans ce jardin plein de poésie, où la Nature a repris la main et où celle de l'homme apporte deci delà une petite touche de couleur ou d'humour...

Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril

Nous rentrons ensuite dans une magnifique maison toute en lumière, pour déguster un café et une crêpe, partager sur le potager en carré ou la permaculture, faire connaissance,...

Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril

Et on est à peine parti de "L'Ecole Défis" que l'on a envie d'y revenir, peut-être pour participer au GAC et acheter de délicieux paniers bios à la rentrée, ou pour assister à une conférence autour d'une bonne table d'hôtes...

Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril Le jardin de l'Ecole Défis, Sart d'Avril

La porte ouverte est également racontée sur le blog de l'ASBL

lundi 13 juin 2011

Portes ouvertes au jardin de Salvia asbl (Theux)

Le catalogue "Portes Ouvertes" de Nature et Progrès permet de découvrir des jardins insolites, dont les propriétaires partagent avec passion leurs trucs et astuces en jardinage biologique.



Après Patricia Gramme à Wavre, cap sur Theux (Province de Liège), pour découvrir le jardin de l'association Salvia, un ilot de biodiversité au milieu des bocages et des ravissantes collines qui ondulent vers Spa.



Jacques et Jeannine sont arrivés il y a 16 ans à Hobdomont. Après avoir construit une maison en matériaux naturels, ils ont entrepris de transformer une "prairie à vaches" en un jardin où la Nature foisonne dans un joyeux désordre d'espèces, de formes et de couleurs, à l'image d'un monde végétal où l'Homme serait un invité plus qu'un ouvrier.



Ils fondent ensuite Salvia, une asbl pour promouvoir le concept de jardin "sauvage". Mais qu'est-ce qu'un jardin sauvage ?

C'est d'abord un biotope accueillant pour nombreuses espèces menacées : oiseaux, batraciens, hérissons, insectes,... On y trouve des haies vives, des mares, des fleurs mellifères, des coins sauvages,...



C'est aussi un jardin où la Nature a trouvé un certain équilibre : les hérissons et les poules mangent les limaces, les déchets verts fournissent du compost, les plantes associées se protègent mutuellement,...

C'est enfin un jardin qui a du volume et des couleurs en toutes saisons, qui offre chaque jour de nouvelles floraisons et récoltes, qui évolue un peu chaque année, pour le plus grand plaisir de nos hôtes jardiniers.



Jacques au potager, bio bien entendu, Jeannine aux massifs de fleurs, arbres fruitiers et petit élevage. Plus de 130 espèces de roses cohabitent ici avec des géraniums vivaces, des buissons fleuris, des grimpantes et une multitude de petits objets en céramique créés par notre jardinière-artiste lors des longues soirées d'hiver.



Dans ce jardin labyrinthe, où serpentent les sentiers secrets, vous ne verrez pas un cm2 de terre nue et ne trouverez bientôt plus le moindre espace d'herbe : chaque recoin abrite en effet un massif, une mare, un petit banc pour le repos du jardinier...

L'inspiration guide nos jardiniers : un jour ils plantent un poirier, en fleurissent le pied, un autre ils creusent une mare, l'entourent de vivaces, toujours ils testent, apprennent, découvrent,... Car si "les érudits savent quantité de choses de seconde main, le jardinier, lui, sait peu de choses, mais de sa propre main". Pas étonnant que Jacques et Jeannine aient fait leurs cette phrase de Nan Chan !



vendredi 20 mai 2011

Un potager gallo-romain chez soi...

Ce mercredi, lors d'une excursion familiale à l'Archéoparc de Rochefort, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un jardin historique, avec un potager directement inspiré des traités de botanique de Palladius (De l'agriculture, écrit au IVème S) et de Pline l'Ancien (Histoire Naturelle, Ier siècle après JC).

Des agronomes et des archéologues se sont mis ensemble pour faire revivre l'Histoire à travers les plantes, et faire revivre les plantes qui font notre Histoire. C'est génial !



Un panneau explicatif décrit (bien mieux que moi) les préceptes du jardinage gallo-romain. En voici la retranscription :

"Le potager est aménagé suivant le modèle des potagers romains : les légumes y sont cultivés dans des planches rectangulaires (environ 3,6m sur 1,8m) entourées de sentiers. Seuls des engrais et des amendements naturels sont employés (compost, fumier, chaux). Les dates des semis tiennent compte des phases et positions lunaires et les associations favorables entre légumes sont recherchées. Des méthodes naturelles de lutte contre les maladies et ravageurs sont utilisées. Le nombre de légumes consommés à l'époque gallo-romaine était bien plus important qu'actuellement. Les Gallo-Romains ne se contentaient pas de faire posser des légumes dans un potager (espèces cultivées). Ils récoltaient aussi de nombreuses plantes sauvages dans la Nature."



Les Gallo-Romains classaient les légumes en 7 catégories relatives à la partie consommée de la plante :
  1. Les racines alimentaires : plantes dont on consomme les racines ou les bulbes (ex : brione dioïque, poireaux)
  2. Les asperges : elles sont consommées sous forme de jeunes pousses
  3. Les artichauds : légumes consommés pour leurs fleurs
  4. Les salades : ce sont les plantes dont on consomme les feuilles crues
  5. Les épinards : contrairement aux salades, les feuilles de ces plantes sont consommées cuites (ex : arroche, chénopode Bon Henri)
  6. Les graines : plantes dont les graines sont consommées (ex : fèves, haricots grimpants)
  7. Les fruits : les fruits de certaines plantes sont consommées en légumes.

Les planches regroupent généralement des légumes de la même catégorie. On pratiquait la rotation des cultures d'une année sur l'autre.

Désormais, les plates et légumes gallo-romains seront à l'honneur dans notre potager ! Voici quelques espèces que l'on trouve déjà chez nous :

Acanthe Amarante
L'acanthe et l'amarante

Arroche Cabaret des oiseaux
L'arroche et le cabaret des oiseaux, utilisé pour carder la laine

Chardon Marie Chénopode Bon Henri
Le chardon Marie et le chénopode Bon Henri

dimanche 15 mai 2011

Portes ouvertes au jardin bio de Patricia Gramme et Daniel Van Daele

Quand ils sont arrivés voici 9 mois à Ottembourg, une prairie s'étendait devant la maison de Daniel et Patricia.

Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg

Aujourd'hui, légumes, fruits, aromates et abris pour les auxiliaires cohabitent gaiment avec l'herbe folle, les renoncules et les pissenlits. Désordre inacceptable pour le jardinier traditionnel, ce foisonnement de Nature a plusieurs avantages :
  • Éviter l'évaporation du sol et donc les arrosages.
  • Cultiver ensemble les plantes qui se font du bien. Par exemple, alterner les fraisiers avec l'ail, les oignons et les échalotes
  • Procurer des abris aux auxiliaires du jardinier comme le hérisson, le perce-oreille, les crapauds,...

Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg

Guidant inlassablement les visiteurs (au point même qu'il en avait oublié de manger !), Daniel nous donne ses trucs et astuces de jardinier bio.

Quelques exemples :
  • Mettre des épluchures de citron au pied des arbres fruitiers pour faire fuir les fourmis
  • Attirer les limaces avec une cuiller de son cachée sous une soucoupe, les récolter et les offrir en festin aux poules du voisin
  • Cultiver des fèves qui, en se couvrant de pucerons, attireront les coccinelles très tôt dans la saison

Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg

Daniel et Patricia veillent aussi à transmettre des messages plus fondamentaux aux visiteurs :
  • Il faut beaucoup observer
  • Le but est d'atteindre un équilibre pour que le jardin vive de lui-même
  • Et surtout... A chacun son jardin !
Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg Le Jardin bio de Patricia Gramme à Ottembourg

Seul regret, à mes yeux, le manque de recherche esthétique dans le jardin : pas de fleurs, les murets en béton, les vieilles bouteilles de plastique qui traînent... A quand le bio qui rime avec déco ?

Prochaines portes ouvertes dimanche 18 septembre 2011 de 9h à 17h
Informations : patricia.gramme@telenet.be

Suivez l'évolution du jardin pas à pas sur Facebook

Mes coups de cœur au Festival des Plantes 2011

C'est toujours avec bonheur que nous nous rendons au Festival des Plantes, organisé deux fois par an au Château de Beez (Namur).

Festival des Plantes à Beez

D'abord pour la proximité, puis pour le cadre, et enfin pour rencontrer des exposants passionnés et hyper-spécialisés. Lors de cette édition de printemps, nous ne fument pas déçus, sauf de l'absence de Kokopelli où nous devions faire le plein de semences pour le potager...

Nous nous sommes bien rattrapés avec trois stands "coups de coeur" :

Rakaboots

Un porte-bottes à visser au mur, présenté pour la première fois à Beez par son concepteur. Un objet malin, de belle finition et fabriqué en Europe (Pologne) sur base de plans "made in Belgium". J'aime les gens qui osent entreprendre sur base d'une bonne idée toute simple.

http://www.rakaboots.com (en construction)

Happyvivaces

Une pépinière de plantes vivaces située à Bovesse, non loin de Namur. Toutes les plantes, cultivées en plein air et de façon bio, respirent la santé. Marc, le propriétaire, a une culture impressionnante sur les fleurs. On l'écouterait même longtemps après la fermeture ! Nous avons promis de revenir en octobre, dès que j'aurai creusé de nouveaux massifs dans la pelouse !!!

http://www.happyvivaces.be

Histoires de Plantes

Catherine Mathys est une personne extraordinaire et je ne saurais dire si c'est elle ou les trésors présentés sur son stand qui nous ont le plus séduits...

Des variétés de plantes comestibles rares, anciennes, exotiques ou inconnues, ou le tout à la fois, avec tous les conseils pour les cultiver, les consommer, les bouturer, les conserver,... On a presque tout voulu achter, mais la taille de notre potager et la nature de notre sol nous ont permis d'être un rien raisonnables...

Nous nous réjouissons de vous présenter nos cultures de souchet comestible, chénopode Bon Henri, coriandre mexicaine, citronnelle de Madagascar, sauge ananas, fenouil marin, brede mafane, absinthe et autre tulbaghia violacea. Le tout en provenance du Centre Horticole de Gembloux.

Mais Madame Mathys est également passionnée par les fleurs, et c'est ne grande partie grâce ses conseils que de merveilleux jardins ont vu le jour à Namur :

http://www.histoiresdeplantes.be

jeudi 23 décembre 2010

Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

Promenade à Franc-Warêt sous la neige

lundi 26 juillet 2010

Les Jardins de Drulon (Cher)

Dans un style tout à fait différent d'Apremont et Orsan, voici un jardin mêlant Nature sauvage et art contemporain.

Les Jardins de Drulon Les Jardins de Drulon

Le château de Drulon a été repris voici 12 ans par un couple de Hollandais passionnés et très courageux ! Depuis 1998, ils n'ont cessé de restaurer leur demeure et de créer de nouveaux espaces dans leur propriété de 200 hectares.

Les Jardins de Drulon Les Jardins de Drulon

Les Jardins de Drulon

Jardin de fleurs vivaces, chambres de verdure entre les buissons, espace sauvage entre les arbres et les ruisseaux, grand étang, mini-vignoble,... A Drulon, il y en a pour tous les goûts !

Les Jardins de Drulon Les Jardins de Drulon

Mais l'originalité principale, ce sont les oeuvres d'art contemporain disséminées, voire cachées un peu partout dans la nature... Les artistes sont principalement des compatriotes de nos propriétaires, et la majorité des oeuvres sont à vendre. En fait, Drulon, c'est une galerie d'art contemporain à ciel ouvert !

Les Jardins de Drulon

Voir le site officiel des Jardins de Drulon