Avec l'arrivée du printemps, les jardiniers brûlent d'envie de réaliser leurs premiers semis à l'intérieur, près d'une fenêtre bien exposée, ou en serre pour les plus chanceux.

Premiers semis de printemps

Piments, poivrons et tomates se sèment dès le mois de mars, mais on peut également commencer les semis de laitue, chou, betteraves, céleri, tagètes, que l'on repiquera au potager après les gelées.

Premiers semis de printemps

Si l'achat d'un terreau "spécial semis" est fortement recommandé, les petits pots en tourbe, très chers et pas vraiment écologiques, peuvent être remplacés par diverses alternatives "maison". Nous les avons testées pour vous.

Le presse-motte

Le secret du presse-motte, c'est qu'il ne suffit pas d'humidifier le terreau. Dans un seau, vous réaliserez une infâme "popote" ("mish-mash" ou "toutouille" selon les jargons). Un truc, laissez faire vos enfants, ils adoreront.

On bourre le presse-motte de cette "gadoue", on presse l'eau excédentaire et on détache délicatement la motte. Il n'est pas nécessaire de remplir le presse-motte jusqu'au-dessus, 2/3 de la hauteur suffisent amplement.

Presse-motte pour les semis

Le défaut du presse-motte, à mon avis, c'est qu'il faut vraiment beaucoup de terreau pour peu de semis. OK pour les tomates, mais pour les laitues, c'est un peu du luxe.

Les boites d'oeufs

Evitez de semer dans la moitié creuse des boites d'oeufs, car le terreau y sèche très vite et la boite se détériore (et se raplatit) à l'arrosage. Par contre, si on découpe le couvercle de la boite d'oeuf, on a un conteneur très simple et vite prêt.

Semis dans des boites d'oeufs

Encore plus joli, les "oeufs à semer". Lorsque vous les replantez, n'oubliez pas de casser la coquille. Et évitez de trop arroser. Mignon, non ? Le truc pour obtenir une cassure bien nette : le "toqueur", petit accessoire un peu gadget mais que l'on adore.

Semis dans des boites d'oeufs Semis dans des boites d'oeufs

Les petits pots "faits maison" en carton ou en papier

Les rouleaux de papier WC permettent de réaliser des pots cylindriques avec un fond (indispensable !). Utilisez le roleau complet (sans le couper comme sur la photo). Idéal pour les grimpantes (pois de senteur, haricots grimpants, ipomées,...). Nous avons également appris un pliage pour réaliser des petits pots en papier, à partir d'une feuille de format A4.

Petit pots en rouleau de papier WC Petit pots en papier plié

Le conseil de Nicolas : placer les pots sur un lit de sable qui absorbera l'excédent d'eau et évitera au fond des pots de se détériorer.

L'idéal pour les semis : les boites en frigolithe

Le polystyrène expansé est, selon moi, le conditionnement idéal pour les premiers semis. Bonne proportion terreau / graines, il garde l'humidité et peut être recouvert aisément d'une plaque de verre avant la levée. Il ne faut pas percer la boite et arroser modérément. Taux de réussite des semis maximal. Les boites se recyclent plusieurs années d'affilée.

Semis de printemps dans des boites en frigolithe

Encore mieux : les grandes boites en frigolithe que vous pouvez demander chez votre poissonnier, avec le couvercle qui peut garder les semis au chaud jusqu'à la levée.

Les pots en terre et jardinières

Coriandre, basilic, ciboulette, ciboule et persil donnent de très bons résultats cultivés en jardinière...

Semis à l'intérieur en jardinière Semis intérieur dans des pots en terre